Le projet MLED fait peau neuve

Source: LinuxFR – les dépêches
Liens: Le projet MLED fait peau neuve
Le projet MLED fait peau neuve

Voici la nouvelle mouture du projet MLED, qui a été entièrement revu et corrigé. Le poste de travail Microlinux Entreprise MLED fournit un poste de travail professionnel propre, complet et robuste basé sur Slackware Linux et l’environnement de bureau Xfce. Il est principalement utilisé dans quelques mairies, médiathèques, écoles et stations de radio du sud de la France.

MicroLinux

L’originalité de MLED, c’est que ce n’est pas à proprement parler une distribution à part avec sa propre image ISO d’installation. Au lieu de réinventer la roue, MLED s’appuie sur une base Slackware élaguée à l’aide d’une poignée de scripts, et sur laquelle s’installe une collection de paquets qui contiennent tout ce qui manque communément à Slackware : applications populaires, polices de caractères, codecs et greffons multimédia, etc.

Environnement de bureau, installation, préconisations… Voyez cela en deuxième partie de d’article.

MLED mise sur la qualité plutôt que sur la quantité et se concentre sur un seul environnement de bureau : Xfce. Celui‐ci est personnalisé par le biais d’une série d’éléments fonctionnels et esthétiques. Au final, on obtient un bureau au visuel « léché », mais dont l’habillage sobre s’intègre bien dans un environnement de production.

Pour ce qui est de l‘installation, MLED vise les utilisateurs ayant un minimum d’expérience avec GNU/Linux et Slackware. La documentation détaillée de MLED facilite au mieux la procédure d’installation et de configuration. En revanche, une fois que MLED est installé, même la proverbiale Madame Michu pourra s’en servir sans le moindre souci. Un soin particulier a été apporté à une configuration intuitive du profil par défaut.

Un des points forts de MLED, c’est que le système tourne très bien même sur du matériel obsolète. Depuis la version 14.1, MLED est disponible pour les architectures 32 bits et 64 bits, et le projet suit le cycle de maintenance de Slackware, qui est d’environ cinq ans pour chaque version. Enfin, la toute nouvelle mouture du site Web du projet est désormais compatible avec les mobiles, les téléphones intelligents et les tablettes. L’ensemble du site et de la documentation est disponible en français et en anglais.

Lire les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *