La voiture en open source

Source: LinuxFR – les dépêches
Liens: La voiture en open source
La voiture en open source

« Vous ne téléchargeriez pas une voiture… » Disait la vidéo. Eh bien justement, si !

Télécharger une voiture ?

Cette image (du centre) est tirée de la vidéo bien connue insérée dans de nombreux DVD et Blu-ray, dans laquelle l’annonceur ose comparer le matériel et l’immatériel : on soustrait un bien matériel (don, échange, vente ou vol), là où l’on multiplie un bien immatériel (copies à loisir). Ce débat est bien évidemment volontairement faussé et donc caduque.

OSVehicle

OSvehicle est justement une tentative de voiture libre et opensource. Vous pouvez enfin télécharger une voiture, et ce n’est pas voler (c’est rouler d’ailleurs).

L’idée n’est pas seulement de produire un design modifiable, modulaire et DIY (« Do It Yourself »), ou de produire localement, et de manière indépendante. L’idée est également d’innover, de s’adresser aux marchés de niche, de réduire l’impact écologique, et bien évidemment de partager les savoirs et les passions.

Une des motivations clés du véhicule open source est aussi de reprendre le contrôle sur la réparabilité et la bidouillabilité à l’heure de l’obsolescence programmée, sur le véhicule connecté, et de produire de manière équitable (fair trade). Bien évidemment, ce projet est à très haut potentiel.

Le véhicule open source est donc une plate-forme ouverte, incluant le châssis, le moteur et la partie électronique.

Appel à contribution sur la section « Do It Yourself« 

Le bricolage ou bidouillage est central dans le libre, et pas seulement au niveau code.

Quelques dépêches ont couvert ce sujet par le passé :

NdM : une dépêche sur InMoov, un robot avec plans sous licence libre à imprimer en 3D (voir vidéo) serait la bienvenue.

Lire les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *