Conférence LinuxFr(.org), mais refaire ?

Source: LinuxFR – les dépêches
Liens: Conférence LinuxFr(.org), mais refaire ?
Conférence LinuxFr(.org), mais refaire ?

L’événement Capitole du Libre 2016 a eu lieu le week-end des 19 et 20 novembre. Les différents supports de conférences, photos et vidéos seront bientôt mis en ligne par l’organisation (voir par exemple). Alors en attendant je vais vous parler de la conférence que j’y ai donnée.

Benoît Sibaud devant le premier slide (photo de Wanda, organisation CDL)

Son sujet : « le site LinuxFr.org existe depuis plus de 17 ans. Profitons-en pour une petite rétrospective tendance « Et si ? » Au fil des années, le site LinuxFr.org et l’association LinuxFr ont connu de multiples changements. Cela concerne les évolutions techniques (matériel et logiciel) bien sûr. Mais cela comprend aussi des changements législatifs (ce qui est permis/interdit, ce qu’il faut modérer, etc.). Le public n’est plus le même et la façon de lire le site non plus. Les thématiques ont évolué, par exemple de l’ordi perso vers les services en ligne et les mobiles. Le coût d’un tel site a changé en termes financiers (domaine, certificat, etc.) ou en tracas juridiques (plaintes et menaces). Les bénévoles du site se sont succédé. Pourrait-on refaire LinuxFr.org ? Le faudrait-il ? Que faudrait-il changer ? Et que faudra-t-il changer ? »

Sommaire

Benoît Sibaud devant le slide « Geekscottes »(photo de Wanda, organisation CDL)

La conférence à Capitole du Libre

Le support de conférence est disponible en PDF et en source HTML reveal.js (archive tar.xz). Ainsi que quelques photos prises par Wanda pour l’organisation ou par tankey depuis la salle. Merci aussi à Benoît Salles pour le gazouillage en direct.

Sommaire de la conférence : c’est quoi LinuxFr.org ? pourquoi ce sujet plutôt qu’un autre ? le nom, l’association, les services aux adhérents ou aux visiteurs, le modèle économique, l’équipe, les serveurs, l’hébergement, les logiciels, les questions techniques, les licences, l’audience, la modération, le juridique / législatif et les chatons.

Un mini-hackathon le jeudi 8 décembre 2016 à Paris

Le mini-hackathon évoqué durant la conférence aura lieu le 8 décembre dans le cadre des Jeudi contribution au libre organisés par Parinux : en attendant d’organiser un événement dédié, commençons par profiter de la logistique d’un événement déjà en place et régulier. Et voyons aussi combien de gens viennent participer pour aider sur le code, l’écriture de contenus, les feuilles de style CSS, le graphisme ou l’administration système du site.

Les questions hors conférence à Capitole du Libre

Hors caméra/micro (de mémoire), quelques questions posées (les réponses données ici sont rédigées et ne correspondent pas forcément exactement à ce qui a été dit à chaud et en direct) :

  • Question : est-ce que tu es satisfait de venir à Capitole du Libre, avec une audience plus ou moins restreinte ?
  • Réponse : sur Capitole du Libre, il y a 13 autres conférences en parallèle et je ne m’attendais donc pas à faire salle comble. D’autant moins en sachant que je serais dans l’amphi de la plénière (capacité 400 places) :-). Dans les différentes conférences LinuxFr.org que j’ai pu faire (seul ou avec Bruno Michel par exemple), aux RMLL un peu partout ou aux Ubuntu Party à Paris, le public est toujours de quelques dizaines de personnes (globalement entre 20 et 50). Les visiteurs nous connaissent déjà pour la plupart, ce qui ne les incitent pas forcément à venir voir si notre conférence est palpitante ou non. Mais c’est intéressant de s’adresser à ceux qui ne connaissent pas encore le site et d’échanger sur la vie du site avec les autres. Et c’est aussi gratifiant de voir des gens satisfaits et reconnaissants.

  • Question : ça fait 16 ans que tu es dans l’équipe, est-ce que parfois tu n’as pas envie d’arrêter / passer à autre chose ?

  • Réponse : comme tout le monde je passe par des hauts et des bas niveau motivation, avec des hauts après les rencontres physiques et les réalisations techniques, et des bas après le xe spammeur de la journée, la ne intervention de modération pour calmer le jeu, la dernière accusation de diffamation reçue et le dernier commentaire péremptoire nous expliquant que ce que l’on fait est trop nul et qu’il existe une solution simple et magique. Des fois je me dis « L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doutes. (B. Russell) » (voir aussi l’effet Dunnin-Kruger, merci au dernier qui en a parlé ici récemment). Et d’autres fois je me dis « tant qu’il y aura des nouveaux, il y a aura des questions de nouveaux, des erreurs de débutants et des comportements de néophytes », et tant mieux qu’il y ait des nouveaux qui viennent, soyons inclusifs, accueillants et compréhensifs (et j’ajoute alors « vous allez finir par vous aimer les uns les autres, bordel de merde ! ». L’autre point, qui est d’ailleurs la conclusion de la conférence, c’est que le site LinuxFr.org est une chose plutôt rare actuellement, et qu’il serait difficile de le refaire ex-nihilo, il serait donc dommage de le laisser disparaître et il est donc important de continuer (au moins jusqu’à ce qu’une relève vienne dire aux vieux de l’équipe qu’il est temps de rentrer recompiler son noyau).

  • Question : la tribune est-elle problématique ?

  • Réponse : les échanges y sont limités aux utilisateurs authentifiés, éphémères (une quantité limitée de messages stockés) et non archivés (pas de stockage long-terme ni d’indexation par les moteurs de recherche), ce qui réduit grandement les risques de recevoir des mises en demeure. Certains sites externes archivent les échanges sur la tribune, mais cela relève alors de leur propre responsabilité. Pour le reste, la présence de quelques modérateurs sur la tribune suffit à régler les rares problèmes résiduels, notamment grâce à la possibilité d’en priver temporairement un compte d’accès. Globalement la tribune est donc peu problématique.

  • Question : comment as-tu reçu la mise en demeure / comment réagit-on dans ce cas ?

  • Réponse : sereinement sur le fond, mais agacé par la forme (directement un recommandé parlant de prison et demandant de l’argent). Nous en avons discuté en interne, avons évalué le contenu en question et avons choisi de publier la lettre (et le courrier de signalement au barreau de Paris par la suite). L’inspiration venait notamment de Chilling Effects (devenu depuis Lumen) et son utilisation par Google pour les notices DMCA notamment : pour rendre public et garder trace d’une demande de suppression, la demande est publiée.

  • Question : est-ce que l’on va refaire une dépêche sur les dons aux associations comme les années précédentes ?

  • Réponse : oui clairement. D’ailleurs si des gens veulent aider voire lancer la dépêche en reprenant celle de l’année passée, tant mieux. Et suite à la conférence sur la plateforme de dons récurrents Liberapay, une dépêche est en préparation sur le sujet, et Liberapay sera évoqué dans la dépêche sur les dons.

Petite synthèse des échanges sur le sondage « La modération a posteriori des contenus et commentaires problématiques sur LinuxFr.org »

Ce sondage montre un résultat inattendu (pour moi) : en excluant les réponse humoristiques, il semble que les répondants soient très largement satisfaits de la modération a posteriori (si tant est qu’un résultat de sondage DLFP soit non-inepte à 23,22% près).

Les demandes :

  • plus de transparence sur la modération a posteriori, quantitativement (nombre d’opérations) et qualitativement (sur quels comptes) : sur le premier point, oui il faudrait (ajout dans l’entrée de suivi), sur le second point, il semble délicat et contreproductif de créer un mur de la honte. À noter que les rétrospectives de la quinzaine que je publie en journal rendent la modération plus transparente en termes de volumétrie (les « dont 5 masqués depuis » ou « dont 3 fermés depuis », mais pas les privations de commentaire et/ou de tribune), ainsi que par la nature des échanges sur la liste moderateurs@ ou la tribune de modération.
  • le retour des commentaires anonymes : sans solide argumentation nouvelle et compte-tenu des problèmes passés, aucune raison de revenir en arrière
  • faut-il ou non indiquer raison et modérateur dans les cas de modération a posteriori ? Voir l’entrée de suivi concernée
  • une modération moins « laxiste », mais sans dire comment l’obtenir
  • une proposition de modification des règles de modération pour indiquer le comportement attendu/souhaitable
  • le rappel de l’existence du kill-file sauce Usenet
  • l’ajout d’un bouton de signalement de contenu/commentaire problématique (voir l’entrée de suivi)
  • une gestion particulière des comptes postant par défaut à -10, par exemple une fermeture automatique du compte, un masquage automatique avec clic nécessaire pour démasquer, un captcha, etc. : en fait ça concerne assez peu de monde (3 comptes au moment du sondage, dont deux ont été fermés suite à ce sondage (voir ce commentaire notamment) et une autre demande de purge en réaction).
  • le filtrage par IP : rarement nécessaire, pour quelques spammeurs et quelques obsessionnels

Petite synthèse des échanges sur le sondage « Comment vous inciter à contribuer plus souvent à LinuxFr.org ? »

Le sondage contient diverses propositions :

  • des demandes de nouveau contenu (avec toujours la question « comment les susciter dans l’espace de rédaction ? ») :
    • des tests de distribution ;
    • des tutoriels ;
    • une nouvelle catégorie du genre annonce, sortie logicielle ;
    • des vidéos ;
    • des podcasts ;
    • etc.
  • des contenus plus courts : comment les susciter dans l’espace de rédaction ? (la crainte de « la page blanche » et de « ne pas être à la hauteur » revient régulièrement dans les retours sur le site ou les stands) ;
  • un signalement des meilleurs articles de la presse/des autres sites, et inversement le signalement de nos meilleurs articles à d’autres sites ;
  • promouvoir plus de journaux en dépêches, plus rapidement ;
  • ne pas oublier les dépêches compilant les sujets les plus intéressants : revues de presse de l’April, meilleurs journaux du mois, Agenda(s) du Libre ;
  • de la ludification (voir entrée de suivi) ;
  • moins de commentaires reproche et de notes décourageantes ;
  • la possibilité de rester « anonyme » en apparence tant que la note est négative ou pendant un certain temps ;
  • une identité plus « informatique libre » que linuxfr ;
  • un petit bouton par type de contenu qui crée une dépêche à partir d’un modèle avec quelques paragraphes pré-remplis ;
  • des demandes pour revoir la notation des commentaires (déjà plein de demandes dans le suivi sur ce sujet, plus ou moins argumentées) ;
  • des brouillons pour les journaux (entrée de suivi).

Remerciements

Et pour finir, merci à l’excellente équipe d’organisation de Capitole du Libre. Merci à ceux qui ont tenu le stand LinuxFr.org à Paris Open Source Summit pour les remarques/suggestions/corrections sur la présentation, et merci à tankey< pour son accueil sur Toulouse.

Lire les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *